S'évader

Femmes écorchées de Phong Hong-My

J’étais très excitée de recevoir le PREMIER polar écrit par ma sœur. De plus elle m’a fait une belle dédicace. C’est un livre qui se lit facilement et je l’ai dévoré en très peu de temps car je voulais vite connaître l’auteur du crime ! L’histoire se déroule à Tahiti et cela m’a semblé très original comparé aux livres d’Agatha Christie et de Charles Exbrayat.

L’ambiance tahitienne

Ce livre m’a bien plu parce qu’il m’a fait plonger dans le côté sombre de cette petite île de Tahiti, un côté que je ne connaissais pas (conflits entre gangs, drogues, violences conjugales), et m’a fait imaginer comment les agents de la Direction de la sécurité publique (DSP) dans leur quotidien.

Cela m’a amusée de pouvoir lire des mots tahitiens tels que aita, tūpāpa’u, mo’otua, paeore… Pour ceux qui sont curieux de savoir ce que ces mots signifient, parcourez le dictionnaire en ligne du site de l’Académie Tahitienne.
Cela m’a fait sourire de lire les dialogues car ils m’ont rappelé que les tahitiens ont ce trait de caractère d’exprimer sans détour le fond de leur pensée.

Cela m’a fait du bien de lire ce roman. C’était comme une ballade, où au détour d’une page, je pouvais découvrir avec surprise des pépites de chez moi, un plaisir particulier lié à mes souvenirs à Tahiti.

Pourquoi « Femmes écorchées » ?

Au fil des pages, nous rencontrons petit à petit ce petit monde qui a fait partie de la vie de la victime, découvrant ainsi les souffrances cachées de la société, des femmes. J’ai éprouvé de la compassion envers chaque personnage du livre. Ils ont tous un passé, une histoire, difficiles à surmonter, des démons personnels à combattre. Les deux agents du DSP n’y échappent pas, ils ont également un passé commun douloureux.

Le titre du livre prend ainsi tout son sens ! Les personnages féminins sont toutes des femmes écorchées. Elles ont toutes des blessures cachées, la vie ne les a pas épargnées.

J’ai trouvé que c’était un beau témoignage que de donner la parole à ces femmes, inspirées de confidences féminines bien réelles. Ce livre m’a donné à réfléchir : moi aussi je suis aussi une femme écorchée d’une certaine manière. On l’est toutes car la vie n’est pas un long fleuve tranquille ! J’ai pu également ressentir à travers ces lignes des choses qui m’ont fait penser à ma sœur.

Son Histoire

J’ai terminé le roman avec de fortes émotions, car elle a mentionné notre père dans sa page de remerciements. Je reconnais bien-là notre père : il dit peu de choses mais certains de ces mots peuvent nous marquer éternellement, nous insuffler force et détermination !

Extrait de la page « Remerciements »

C’est un roman que je vous recommande parce qu’il m’a touché personnellement. J’y retrouve une part de ma sœur, une part de sa relation avec notre père qui continue à vivre à travers son Histoire Personnelle ! Bravo à elle !


Pour découvrir…

Le roman « Femmes écorchées » est disponible chez Amazon.

Article de presse

Tahiti infos du 14.05.2019

Tntv news du 25.05.2019

Tahiti Pacifique du 31.05.2019
Lire l’article complet en format pdf.

2 commentaires

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *