Musique,  Trésors à partager 💖

我曾 Wǒ céng · 隔壁老樊 Gébì Lǎo Fán (2019)

Gebi Laofan (de son vrai nom Fan Kaijie 樊凯杰) est un auteur-compositeur-interprète de la Chine continentale né le 2 novembre 1998.

Vous pouvez écouter l’album entier…

Trois morceaux que j’aime beaucoup :

我曾(Wǒ céng) : J’ai été autrefois

我曾被無數的冷風吹透我胸口
Wǒ céng bèi wú shǔ de lěng fēngchuī tòu wǒ xiōngkǒu
J’ai été soufflé dans ma poitrine par d’innombrables vents froids
我曾被遙遠的夢逼著我仰望星空
wǒ céng bèi yáoyuǎn de mèng bīzhe wǒ yǎngwàng xīngkōng
J’ai été forcé par un rêve lointain à regarder les étoiles
我曾被無數的嘲諷 讓我放棄我的音樂夢
wǒ céng bèi wú shǔ de cháofèng ràng wǒ fàngqì wǒ de yīnyuè mèng
J’ai été ridiculisé par d’innombrables moqueries qui m’ont fait abandonner mon rêve musical
我曾被無數的黃土 淹沒我的澎湃洶湧
wǒ céng bèi wú shǔ de huángtǔ yānmò wǒ de péngpài xiōngyǒng
J’ai été submergé par d’innombrables Loess tel une vague déferlante
我曾想要我的歌聲 無盡沉淪的感動
wǒ céng xiǎng yào wǒ de gēshēng wújìn chénlún de gǎndòng
J’avais très envie d’écouter mon chant et d’émouvoir les gens
我曾把他們當做我風雨過後 那一道彩虹
wǒ céng bǎ tāmen dàngzuò wǒ fēngyǔ guòhòu nà yīdào cǎihóng
J’ai l’habitude de les considérer comme un arc-en-ciel une fois la tempête passé
我曾把墮落的原因 都丟給時間
wǒ céng bǎ duòluò de yuányīn dōu diū gěi shíjiān
J’ai l’habitude de jeter les raisons de ma décadence dans le temps
我曾把機會 就扔在我眼前
wǒ céng bǎ jīhuì jiù rēng zài wǒ yǎnqián
J’avais l’habitude de lancer des opportunités juste devant moi.
我曾把完整的鏡子打碎
wǒ céng bǎ wánzhěng de jìngzi dǎ suì
J’ai brisé tout le miroir
夜晚的枕頭都是眼淚
yèwǎn de zhěntou dōu shì yǎnlèi
Les oreillers de la nuit sont des larmes
我多想讓過去重來 再給我一次機會
wǒ duō xiǎng ràng guòqù chóng lái zài gěi wǒ yīcì jīhuì
Je veux laisser le passé revenir pour me donner une autre chance
我想說過去的時間 我誰都不為
wǒ xiǎng shuō guòqù de shíjiān wǒ shuí dōu bù wéi
Je veux parler du temps passé, personne n’a jamais rien dit
除了空談 也就是 事事非非
chúle kōngtán yě jiùshì shì shì fēi fēi
A part parler dans le vide, cela est creux

你的姑娘 (Nǐ de gūniáng): Ta demoiselle

說起你愛的姑娘 你把手指到了遠方
Shuō qǐ nǐ ài de gūniáng nǐ bǎ shǒuzhǐ dàole yuǎnfāng
Tu me parles de la demoiselle que tu as aimé, tu pointes ton doigt loin
你說你的姑娘很美 笑起來像個太陽
nǐ shuō nǐ de gūniáng hěn měi xiào qǐlái xiàng gè tàiyáng
Tu me dis que la demoiselle est très belle, elle sourit comme le soleil

你愛的姑娘 如今她不在你的身旁
nǐ ài de gūniáng rújīn tā bùzài nǐ de shēn páng
La demoiselle que tu aimes, elle n’est plus maintenant à tes côtés
為了她持起了鋼槍 說像個男人的模樣
wèile tā chí qǐle gāng qiāng shuō xiàng gè nánrén de múyàng
Car elle a tenu un pistolet en acier, on dit qu’elle a un aspect d’un homme

姑娘你的模樣 就這樣雕刻在我的心房
gūniáng nǐ de múyàng jiù zhèyàng diāokè zài wǒ de xīnfáng
Jeune fille, ton apparence est gravée dans mon cœur de cette façon
為了她跋山涉水 載滿榮譽回到家鄉
wèile tā báshānshèshuǐ zài mǎn róngyù huí dào jiāxiāng
Elle rentre dans son pays natal rempli d’honneur pour avoir voyagé par monts et par vaux
你愛的姑娘 在橋下洗著你最喜歡的衣裳
nǐ ài de gūniáng zài qiáoxià xǐzhe nǐ zuì xǐhuān de yīshang
La demoiselle que tu aimes, elle lave tes habits préférés sous le pont
在家吃著粗茶淡飯 她在等你坐身旁
zàijiā chīzhe cūchádànfàn tā zài děng nǐ zuò shēn páng
A la maison tu manges un repas simple, elle est en train d’attendre que tu t’asseyes à ses côtés.
待你回到了家鄉
dài nǐ huí dàole jiāxiāng
Elle attend que tu rentres dans son pays natal
她就不再是你愛的那個姑娘
tā jiù bù zài shì nǐ ài dì nàgè gūniáng
Elle n’est plus la demoiselle que tu as aimé
她帶著最愛的他 去追尋了陽光
tā dàizhe zuì’ài de tā qù zhuīxúnle yángguāng
Elle porte en elle son amour de soi pour poursuivre la lumière du soleil
你給她帶來最美的情話 帶來了最美的花
nǐ gěi tā dài lái zuìměi de qínghuà dài láile zuìměi de huā
Tu lui as donné les plus beaux mots d’amour, apporté la plus belle des fleurs
你說你想給她披上婚紗 然後把她帶回家
nǐ shuō nǐ xiǎng gěi tā pī shàng hūnshā ránhòu bǎ tā dài huí jiā
Tu as dis que tu voulais lui donner une robe de mariée et que tu la ramènerai à la maison
姑娘你的模樣 就這樣雕刻在我的心房
gūniáng nǐ de múyàng jiù zhèyàng diāokè zài wǒ de xīnfáng
Jeune fille, ton apparence est gravée dans mon cœur de cette façon

多想在平庸的生活擁抱你 (Duō xiǎng zài píngyōng de shēnghuó yǒngbào nǐ) : Je veux t’enlacer dans cette vie médiocre

世界上有很多的東西
Shìjiè shàng yǒu hěnduō de dōngxī
Il y a beaucoup de choses dans le monde
你生不帶來死不帶去
nǐ shēng bù dài lái sǐ bù dài qù
Que tu ne peux pas emporter à ta naissance ni à ta mort
你能帶走的只有自己和自己的脾氣
nǐ néng dài zǒu de zhǐyǒu zìjǐ hé zìjǐ de píqì
Tout ce que tu peux apporter c’est toi et ton tempérament
你曾擁有最美的愛情
nǐ céng yǒngyǒu zuìměi de àiqíng
Tu as eu le plus bel amour
你聽過最美麗的旋律
nǐ tīngguò zuìměilì de xuánlǜ
Tu as entendu la plus belle des mélodies
觸摸過一個人孤獨的恐懼
chùmōguò yīgèrén gūdú de kǒngjù
Touché la peur d’une personne solitaire
也看到過最美的風景
yě kàn dàoguò zuìměi de fēngjǐng
Regardé aussi le plus beau des paysages
我跌跌撞撞奔向你
wǒ diédiézhuàngzhuàng bēn xiàng nǐ
J’ai trébuché vers toi
你也不能一個人離去
nǐ yě bùnéng yīgèrén lí qù
Tu ne peux pas non plus partir ainsi
我們在一起說過
wǒmen zài yīqǐ shuōguò
Nous nous sommes déjà dits ensemble
無論如何一起經歷了風雨
wúlùn rúhé yīqǐ jīnglìle fēngyǔ
Quoiqu’il arrive nous avons déjà traversé les tempêtes ensembles
平平淡淡安安靜靜的老去
píngpíng dàndàn ān ānjìng jìng de lǎo qù
Vieillir calmement et tranquillement

我們拚命的相擁不給孤獨留餘地
wǒmen pànmìng de xiāng yōng bù gěi gūdú liúyúdì
Nous nous enlaçons de toutes nos forces, ne laissant aucune place à la solitude
無力 是我們最後難免的結局
wúlì shì wǒmen zuìhòu nánmiǎn de jiéjú
Sans force, c’est finalement notre fin inévitable
無力 是我們最後難免的結局
wúlì shì wǒmen zuìhòu nánmiǎn de jiéjú

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *