S'aimer

Garder le sourire

Les gens me disent que j’ai un très joli sourire ! C’est un compliment qui me touche beaucoup, car sourire est quelque chose d’important pour moi.

Le sourire tahitien

Je me suis toujours sentie « moins » bien que les autres. J’étais un garçon manqué, enfantine, naïve et réservée ; je manquais beaucoup de confiance en moi. Le sourire a pour moi été d’une aide précieuse pour compenser mon silence et cacher mon mal-être. Il m’a permis de communiquer quand je n’osais parler.

J’ai grandi à Tahiti, et les tahitiens sont d’une gaieté et d’une spontanéité sans faille. Là-bas tout le monde se tutoie. Chaleureux, accueillants et souriants, ils vivent intensément le moment présent ! Les tahitiens ont un mot génial: « FIU » (prononcer « fiou ») que j’ai plaisir à employer pour légitimer mon manque d’enthousiasme, de motivation, etc. Dire « je suis fiu », c’est exprimer son ras-le-bol avec l’innocence d’un enfant. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire de se justifier : on est FIU et c’est comme ça ! « Je suis fiu peih… » Rien que de le dire, je sens un sourire se dessiner sur mon visage !

La culture tahitienne est très inspirante pour moi. Lorsque je ne me sens pas bien, je pense à mon enfance et à mon FENUA (l’endroit où l’on se sent appartenir, sa maison, son île, son pays). Ce mot évoque beaucoup de choses en moi : ma terre de cœur, la maison de mes parents… J’aimais beaucoup me rendre au marché. Il y avait un étage où je pouvais voir toutes sortes d’objets et de bijoux artisanaux, des pareos, des robes fleuries, des sacs tissés, des couronnes de coquillages, des couronnes de fleurs aux senteurs enivrantes, des nacres, des perles, etc. C’était tellement coloré et vivant ! Et en même temps, une authenticité et une simplicité, qui respirait la vie polynésienne respirait dans ce marché de Papeete ! J’aimerais bien avoir une grande collection de ces pareos fleuris !

Ma vie à Tahiti a été pour moi une source de joie, je me voyais toujours sourire ! J’ai l’impression que perdre ce sourire, serait pour moi comme perdre une part de mon identité ! C’est pourquoi je m’efforce de garder ce sourire tahitien quoi qu’il arrive !

A quoi ça sert le sourire ?

Le sourire est un langage universel et naturel qui transmet beaucoup de choses. Il a le pouvoir de rendre heureux ! Parler avec une personne souriante c’est très agréable, ça nous met de bonne humeur, alors qu’une personne bougonne risque plutôt de nous contrarier… Alors soyez celui qui a une émotion positive contagieuse ! Répandez la joie et la bonne humeur autour de vous et laissez une traînée de positivité derrière vous

  • Être souriant rend une personne séduisante et attirante : quelque soit son physique et son apparence, on remarque son sourire d’abord.
  • C’est un anti-stress naturel car plus on sourit, plus le cerveau libère d’endorphines. En plus, vous faites travailler les muscles des zones faciales, ça vous donne une bonne mine !
  • Votre sourire peut influencer votre entourage et votre interlocuteur, pour le rendre plus ouvert à la communication.

Des petites actions à faire…

  • Souriez-vous le matin quand vous vous dites bonjour le matin dans le miroir ! Contemplez votre sourire, exagérer-le et profitez-en pour penser des mots gentils à votre égard ! Cela peut vous paraître ridicule au début mais dépassez cela et bientôt apparaîtra votre vrai sourire plein d’émotion qui vous connectera à votre bonne humeur.
  • Vous aimez faire des selfies ? Faites un selfie quotidien, pour vous, avec le sourire !
  • Remémorez-vous vos petits plaisirs, les petits riens qui vous font avoir la banane. Ça peut être une blague toute nulle de votre amour… Moi, mes phrases un peu biscornues en français font sourire mon chéri, et mes mimiques de personnage de BD lui fendent la poire.
  • Observez autour de vous ! La gratitude aide à retrouver le sourire. Toutes les émotions positives qui nous entourent nous font du bien si on accepte de les laisser entrer en nous. Le simple chant d’un oiseau, un arbre en train de débourrer, une mamie qui parle avec amour de ses descendants, une personne au téléphone qui pousse des cris de joie, deux amis qui se serrent la main…
  • Regarder des vidéos qui vous font rire ! Ça aide à nous reconnecter à notre sourire…
  • Remémorez-vous les sourires qui vous ont touché, les sourires de vos enfants… Je me souviens du sourire de mon père. Il était rare de le voir sourire et rire, mais lorsque cela se présentait, c’était un moment précieux ! Une pépite ! J’adoore le sourire de mon frère qui me réchauffe le coeur ! J’aime le sourire de mon meilleur ami, lorsqu’il me voit, je peux sentir qu’il est heureux de me voir !

Souriez à la vie car la vie vous prend en photo ! Vous avez compris, dites-moi ce qui vous a fait sourire aujourd’hui ?

Le pouvoir du sourire

Quoiqu’il arrive je souris toujours
Une petite anecdote à vous raconter : j’ai toujours été reconnaissante des chauffeurs de bus (parce que je ne conduis pas !). Je monte… je dis avec plein de reconnaissante « Bonjour » avec mon plus beau sourire ! J’ai toujours fait ainsi… et un jour je me suis retrouvée seule avec un chauffeur de bus et il s’est mis à me parler. Je lui ai raconté que j’allais divorcer et que cela ne se passe pas très bien. Et sa réponse m’a surprise : « je ne savais pas que vous vivez des moments difficiles car vous êtes toujours souriante avec vos enfants, je ne l’aurai jamais pensé. Lorsque je vous voyais au loin, je vous reçois avec plaisir, j’en étais presque amoureux de vous voir avec votre sourire… ». J’ai compris le pouvoir du sourire, j’apporte du bonheur aux autres par un simple sourire sincère. Cette déclaration fait partie de mes pépites de bonheur que je n’oublierai jamais. Je le souhaite une belle vie à ce chauffeur car il a demandé de pouvoir travailler dans une autre ville. Il a son chemin de vie à accomplir. Je suis ravie que j’ai été pour lui une pépite de bonheur.

D’autres petites anecdotes, chaque jour, sur le chemin de l’école avec mes enfants, je croisais le camion des éboueurs, je dis bonjour avec un grand sourire celui qui manipule les poubelles, puis plus loin à des pâtés de maison une femme qui profite de son jardin… Je dis bonjour à tous ceux que je croise sur mon chemin de si bon matin. Alors un an après je les retrouve Monsieur l’éboueur dans une boulangerie par hasard, et il était très content de me voir, et me dit qu’il ne me voyait plus dans le quartier ? Je lui ai répondu que j’ai déménagé (suite à mon divorce) et nous échangeons des politesses… Également pour la dame que j’ai croisé dans un bus navette. C’est vraiment une sensation très agréable, elle aussi elle était étonnée de ne plus me voir soudainement ! C’était l’occasion de savoir un peu plus de la vie de l’autre, elle va bientôt se marier avec son compagnon. Ces personnes se posaient des questions à mon sujet avec bienveillance et je suis remplie de gratitude de voir que leurs vies se passent bien.

C’est la preuve aussi que nous sommes connectées aux autres personnes. Je ne me sens pas insignifiante. Il y a des personnes qui me regardent vraiment le cœur rempli de bienveillance sans me connaître sans que je me rende compte.

Je remercie à tous les patients (car je suis secrétaire médicale) qui m’ont fait de jolis compliments concernant mon accueil, ma gentillesse et mon sourire ! Même si j’ai passé une mauvaise nuit, le matin je m’efforce toujours de leur sourire et je suis toujours bien récompensée. Leur sourire m’aide à continuer à leur sourire ! C’est un merveilleux cercle vicieux de positivité ! MERCI !

Efforcez-vous de sourire quoiqu’il arrive car votre sourire a un impact autour de vous. Et le rire ? Qu’en est-il ? Il agit également de la même façon, cela est même contagieux !

Être maman est un réel bonheur de voir mes enfants sourire à la vie avec insouciance ! Inspirez-vous d’eux, des enfants en général, ou encore mieux vous, lorsque vous étiez enfant, combien l’insouciance était là, rappelez-vous de votre sourire d’enfant !

Bonus : je vous montrer une petit vidéo de mon bébé Mi-Li qui m’apporte de la joie rien qu’à l’entendre rire de bon cœur !

Mimi, 5 mois de vie
Mimi, 5 mois de vie

A méditer…

Un Sourire

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié,
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler,
Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu’un qui ne sait plus sourire,
Soyez généreux donnez-lui le vôtre,
Car nul n’a autant besoin d’un sourire
Que celui qui ne peut en donner aux autres.

Raoul Follereau (1903-1977)

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *