Animation,  Trésors à partager 💖

Le Grand Méchant Renard et autres contes… (2017)

Lorsque j’ai vu la bande-annonce au cinéma, j’ai tout de suite eu un É-NOR-ME coup de cœur, les voix en français sont bien choisies. Il fallait absolument que je le vois. J’aime beaucoup que ce soit présenté comme une pièce de théâtre sur fond de rideau rouge, comme si les personnages existaient en dehors de l’histoire. Cette ambiance qui a réveillé mon âme d’enfant, mon enthousiasme à découvrir ces jolis contes présentés par Monsieur le Renard : un bébé à livrer, le grand méchant renard, le noël parfait.

Les acteurs sont supers !

Tout se passe dans une fermecohabitent un cochon jardinier et bien conciliant, un canard et un lapin pas très malins, une poule caractérielle (elle fait peur !), et un chien de garde paresseux.
Les personnages secondaires sont la cigogne, le renard, le loup et les chiens. Un joli cocktail explosif de personnage tous différents et uniques qui promet de belles surprises !

Trois contes

Un bébé à livrer

L’histoire commence avec un gros plan sur un coq qui fait un cocorico assez médiocre. Cela me plaît beaucoup.
Monsieur Cigogne s’est blessé et ne peut donc pas livrer le bébé. Le lapin et le canard gentils mais inconscients, veulent lui rendre service. Mais c’est une tâche à confier à des personnes responsables, alors le cochon préfère les accompagner pour être rassuré.

Il y a une scène que j’aime beaucoup : c’est lorsque le lapin se fait soi-disant tuer par les chasseurs…

*PAN*
Canard : Lapin… ? Vous l’avez tué ! Assassins !
Cochon : Lapin ! Lapin parle-moi !
Lapin : Pauline…
Cochon : Tu lui as sauvé la vie.
Lapin : Je peux partir tranquille…
Cochon : Non ! Reste avec nous Lapin !
Lapin : J’suis dans un… tunnel.
Cochon : Non !
Lapin : Je vois une lumière au fond…
Cochon : Fais demi-tour !
Lapin : Quelqu’un me parle… C’est… C’est une carotte ! Elle veut qu’je la mange ! J’arrive !
Cochon : Ben… Qu’est-ce que c’est qu’ça… Une fléchette de calmant ? Arrête il est pas mort ! Il est juste drogué… Les humains lui ont tiré dessus avec une fléchette de tranquillisant.
Canard : Fiou ! Ah ouais il est bien tranquillisé là !
Cochon : Bizarre, c’est un truc pour les bêtes sauvages ça…

Le grand méchant renard

Le grand méchant renard ne fait vraiment pas peur et n’arrive même pas à faire peur à une poule. Le loup lui propose de capturer des œufs puisque le renard n’effraie personne puis de les élever et par la suite de les manger. Le renard s’exécute et les couve mais tout devient compliqué car une fois les œufs éclos, les petits poussins l’appellent Maman ! Que va-t-il se passer ?

Le Noël parfait

Le lapin et le canard croient qu’ils ont tué le Père Noël. Ils sont prêts à remplacer le père noël et à distribuer les cadeaux. Le cochon est très inquiet car ils sont capables de faire de grosses bêtises…

J’ai adoré car j’ai vraiment l’impression d’être devant un théâtre. J’ai l’impression que j’étais face à des vrais comédiens. Un divertissement assuré. Il y a même une vielle grenouille qui vient nettoyer la salle à la fin… hihi !


La BD « Le grand méchant renard »

Je ne savais pas que le film d’animation était tiré d’une BD ! Quelle ne fut pas ma grande surprise en la voyant à la librairie. C’est Nounours qui me l’a achetée pour me faire plaisir. Et j’ai adoré ! C’est vraiment très rigolo, si expressif ! Vraiment excellent ! Je vous recommande !!

J’aime l’onomatopée « Graou »… Nous nous sommes amusés à la prononcer… Ce n’est pas évidemment de glapir comme ce grand méchant renard !

Vous pouvez si vous voulez parcourir le blog de l’auteur Benjamin Renner où il explique son idée de créer cette bd !

J’aime le style de dessin de l’auteur, en quelques traits il rend ses personnages si expressifs  ! Ils sont dessinés à l’encre et à l’aquarelle. C’est pour moi de toute beauté, un vrai régal pour les yeux. J’aime ressentir cette beauté simple et harmonieuse qui m’enveloppe et me fait connecter à mon âme d’enfant.

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *