Livres,  Trésors à partager 💖

L’Heure du Bentô de Naomi et Satoru Abe

Les auteurs (Naomi et Satoru ABE) du livre ont eu l’idée originale d’interviewer 39 japonais à l’heure de leur bentô afin de nous faire découvrir l’esprit du bentô. Nous entrons ainsi dans leur intimité alors qu’ils nous dévoilent le contenu de leur bentô. Ce n’est pas le livre de recettes auquel l’on pourrait s’attendre de par sa couverture. Et pourtant cela m’aurait plu qu’il nous délivre quelques recettes familiales 🙂

L’amour dans les bentos

J’ai été tout de suite été conquise et très vite transportée dans leur cocon familial empli de souvenirs d’enfance tendres et de simplicité au quotidien. De plus vous aurez le plaisir de découvrir les jolis prénoms japonais accompagné de jolis bentos colorés ! Ces personnes avec différents métiers nous racontent leur histoire à travers leur bentô avec simplicité et humilité.

Le bento est préparé avec amour par une mère, un mari, les grands-parents, un ami. On peut ressentir l’essence même de ce qu’est un « bon petit plat » dans la culture traditionnelle japonaise. L’idée me plaît énormément, cette idée de découvrir son bentô et de ressentir toute cette gratitude envers la personne qui l’a préparé.

Cela m’a fait penser à tous les bons petits plats de mon enfance que nous concoctait ma mère, toujours à cuisiner ce que nous aimions pour nous récompenser de notre travail de la Terre. Cela m’a fait penser à Nounours qui était toujours émerveillé de pouvoir découvrir et manger les bentos que je lui préparais lorsqu’il prenait le train, il me disait la chose suivante : « C’était des petits trésors pour moi, pleins d’amour et de bonnes choses. Quand je les dégustais, c’était comme si je me retrouvais un instant avec toi, comme si je retardais mon départ et que tu me donnais encore de ton amour. »

Un voyage culinaire qui n’est finalement pas des plus banals car pour moi il n’y a rien de plus merveilleux que d’exprimer son Amour par la nourriture. J’ai ressenti tout l’amour de celui qui a préparé le bentô et de celui qui l’a consommé. Je voyais cela comme une belle déclaration d’amour.

L’Histoire des gens

Ce qui me fait vibrer, c’est avant tout d’écouter les histoires personnelles de ces personnes avec leur propre mots. C’est le cas de Monsieur NAKANO Tsuneo qui est heureux de manger le bentô confectionné chaque jour par son épouse. Et son histoire m’a profondément touchée en lisant ce passage :

M. NAKANO Tsuneo et son bentô préparé par sa femme

Le sort a fait que j’ai hérité d’une maison au toit de chaume qui a bien deux siècles. On m’a dit, « je t’offre en prime les rizières et la colline derrière la maison, alors je veux que tu me l’achètes ». Ce n’est pas une question d’argent. Ce qui est important à la campagne, c’est qu’il y ait un gardien de la terre. Je crois que c’est l’esprit de cette terre qui m’a élu. Je suis en train de restaurer la maison moi-même. Avec la colline dans son dos et le ruisseau qui coule devant, c’est une maison tournée vers le sud. Les habitations d’autrefois étaient conçues en tenant compte de tout, notamment de la direction des vents. Je trouve que les maisons à toit de chaume possèdent un quelque chose qui décuple la force vitale. Mon vœu le plus cher est que mes trois enfants grandissent en profitant de l’énergie que dégage cette maison.

Je réalise qu’il y a une belle histoire qui se cache derrière chaque bentô ! C’est l’histoire personnelle d’un homme, d’un héritage lié à la Terre et de ses rêves ! Cela m’a fait sourire bêtement et me remplie d’un bonheur contagieux tout simple.

M. NAKANO habite dans le village de Miyama. Alors, curieuse, je suis allée voir sur la toile. Je me suis dis, un jour peut-être j’irai dans ce village pour ressentir l’amour de ces villageois vivant en harmonie avec la nature.

photo du site https://www.tekuteku-japan.com

Ce livre est pour moi un gisement de pépites ! J’ai adoré sa composition : une photo de la personne, son nom, sa photo de son bento s’accompagnant d’un court texte. C’est une fenêtre ouverte vers une vie d’ailleurs !

Je vous recommande ce livre si vous êtes comme moi sensible à l’histoire de ces « gens normaux » à travers leur bentos. Vous ne pourrez qu’être agréablement surpris par la joie qui les habite en nous parlant de leur vie. Et vous savez combien j’aime que l’on me raconte l’Histoire des gens ! Si vous prenez le temps de vous imprégner de leurs mots, vous ne pourrez qu’être touché par leur authenticité et leur trésors de vie !

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

    Voir les commentaires
  • Nounours

    J’aime bien cette idée de donner du sens à ce que l’on fait, et d’y mettre de l’amour et des petits morceaux de soi. C’est tellement agréable pour celui qui reçoit, mais aussi pour celui qui donne. Je recommande aussi ce petit livre, qui se lit facilement et est magnifiquement illustré. Merci d’en parler si bien 😉