Comprendre

Les quatre accords toltèques

C’est le premier livre que m’avait conseillé Nounours avant que nous sortions ensemble. C’est un tout petit livre facile à lire, c’est ce qu’il me fallait pour continuer ma reconstruction.

J’ai tout de suite aimé le style d’écriture de Don Miguel Ruiz. Cela m’a fait penser aux indiens d’Amérique qui nommaient les choses d’une manière rappelant que nous ne faisons qu’un avec mère Nature. J’ai vite été convaincue par ses mots justes et percutants, que j’ai eu envie de noter pour ne pas les oublier. Selon lui, en maîtrisant les quatre accords toltèques, nous pouvons transformer notre vie en un paradis personnel. C’est exactement ce qu’il me fallait, me disais-je à l’époque, pour que je puisse toujours faire grandir mon coin de paradis « la magie d’un autre monde ».

1er accord toltèque : Que votre parole soit impeccable

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge ni de calomnie.

Don Miguel Ruiz

J’ai fait confiance autrefois à des mauvaises personnes, à leur paroles mielleuses mais qui était loin d’être impeccable. Longtemps cela m’a énervé de m’être faite avoir, et dans ces moments de colère contre moi-même, je pensais à mon père qui n’aimait pas les occidentaux qui selon lui parlent trop et agissent trop peu. Et en effet, j’admirais mon père pour cette qualité qu’il avait : il était beaucoup dans l’action et jamais il ne disait des paroles en l’air. Quand il disait quelque chose, il le faisait toujours ! Mais parfois j’aurais aimé qu’il soit plus communicatif…

J’ai connu des violences verbales : menace, humiliation et intimidation. J’ai tenté de sortir de ce cercle vicieux mais cela a été impossible pour moi car j’avais totalement perdu confiance en moi et je me voyais telle un rebut de la société. Il m’a été très difficile de combattre cette croyance. Parfois mon silence a été ma plus belle arme dans certaine situation pénible.

Pour vous dire que c’est tellement vrai ce que dit l’auteur, la parole est si puissante qu’un seul mot peut changer ou détruire notre propre existence et celle des personnes qui nous entourent. Elle peut pénétrer notre esprit et changer toute une croyance, en mieux ou en pire. C’est pourquoi je fais en sorte de toujours cultiver des paroles valorisantes et de toujours dire un vrai « oui » et un vrai « non ».

Sans avoir eu de personnes de confiance près de moi pour me guider dans mon quotidien, j’ai fais de mon mieux pour bien éduquer mes enfants et cela n’a pas été facile. Ceci-dit, je trouve vraiment très difficile d’honorer cet accord. Ma rencontre avec Nounours m’a confirmé que je suis bien loin de l’égaler. Il nous parle toujours avec bienveillance. Je dis qu’il est tombé dedans lorsqu’il était petit car lorsqu’on voit ses parents, tout s’explique.

Je peux être une Princesse Petit Pois très pénible mais il reste toujours aussi doux et aimant. C’est vraiment incroyable ! De plus il m’apporte beaucoup car il est ma sonnette d’alarme. J’ai toujours fait sortir mes émotions négatives de façon brute. Je sais que j’ai encore du travail à faire sur ma façon d’exprimer ma colère, qu’elle soit positive et constructive et non l’exprimer contre les autres. Je fais de mon mieux. De ce fait, il y a le deuxième accord qui est très utile pour s’immuniser contre les paroles des autres.

2ème accord toltèque : Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Don Miguel Ruiz

J’ai pensé à toutes les paroles dévalorisantes que j’ai entendu et honnêtement je me dis que cela ne suffira pas, parce qu’il faut avant tout avoir une solide confiance en soi et de sa propre valeur pour pouvoir faire face aux affirmations des autres.

Les paroles qui me blessent sont souvent liées à des blessures personnelles qui resurgissent ou qui rentrent en conflit avec mes valeurs. À nous donc de ne pas pas prendre personnellement les problèmes des autres, à gérer au mieux notre ego et à prendre du recul. Autrefois je prenais trop les choses à cœur et les paroles des autres me rendaient vite triste. Et ça, c’est donner du pouvoir à l’autre pour nous faire souffrir.

3ème accord toltèque : Ne faites pas de suppositions

Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

Don Miguel Ruiz

Il est préférable de poser toutes les questions possibles dans toutes relations afin d’éviter de se faire de fausses idées. Il est préférable de poser les questions à l’autre afin de ne pas se torturer les méninges avec mille scénarios plus terribles les uns que les autres. Poser une question claire pour avoir une réponse claire est le début d’une parole impeccable.

Cela me fait penser à la communication non violente qui encourage à bien exprimer nos besoins, et à bien les clarifier pour éviter les doutes et suppositions.

4ème accord toltèque : Faites toujours de votre mieux

Il n’y a pas d’obligation de réussir, il n’existe qu’une obligation : faire au mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.

Don Miguel Ruiz

C’est la partie que j’aime le plus parce que j’ai vécu en me donnant toujours à fond dans ce que je faisais, avec dévouement et passion pour les personnes et choses qui comptent à mes yeux. Je sais faire des efforts, me remettre en question, trouver des solutions, faire des sacrifices si c’est nécessaire pour améliorer ma vie. Aujourd’hui je n’ai donc aucun regret car je sais ce que je vaux et ce que je suis. Les mauvaises langues ne pourront pas m’atteindre car je sais que j’ai fait de mon mieux.

Que signifie faire de son mieux ?

C’est dans l’action que vous serez intensément heureux. Lorsque vous faites toujours de votre mieux, vous passez à l’action. Faire de votre mieux signifie agir parce que vous en avez envie, et non parce que vous attendez une récompense. La plupart des gens font exactement l’inverse : ils n’agissent que lorsqu’ils espèrent une récompense, ne prenant aucun plaisir à ce qu’ils font. Voilà pourquoi ils ne font pas de leur mieux.

Don Miguel Ruiz

Il a bien raison et d’ailleurs en faisant mes défis de 100 jours, je suis chaque jour dans l’action, je suis dans l’instant présent et toujours remplie de gratitude. C’est un défi de sortir de nos habitudes qui nous ont été inculquées par nos parents, par la société qui privilégie le Faire à l’Être, et le regard des autres dont nous cherchons à nous protéger. Mais nous pouvons faire de notre mieux. Et c’est le plus gratifiant pour soi !

Ce livre est une pépite car il permet de se découvrir un peu et de travailler sur soi-même. J’ai toujours plaisir à feuilleter au hasard certaines pages, juste pour me laisser bercer par l’écriture spirituelle et bienveillante de l’auteur. Aujourd’hui, j’agis dans mon quotidien dans le soucis de toujours ressentir de la joie et du bien-être. Alors n’oubliez pas de toujours faire de votre mieux chaque jour avec amour et bienveillance !

Et vous ? Connaissez-vous ce livre ? En avez-vous lu un autre de ses œuvres ?


Pour aller plus loin…

Je vous conseille de lire le livre un Retour à l’Amour de Marianne Williamsom qui complète bien le livre de Don Miguel Ruiz pour nous reconnecter à l’Amour !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *