Livres,  Trésors à partager 💖

Refuge poétique de John Joos

Comme j’ai beaucoup aimé son livre « Du Silence à l’Essence des Mots » , cela a fait ma joie de savoir qu’il ait sorti un autre livre en décembre dernier, et je me suis empressée de me l’offrir pour les fêtes de fin d’année. Je suis contente de retrouver des illustrations qui sont chargées de sens, et en plus d’y voir, avec grand plaisir, des papillons virevolter. Le message est différent de celui de son précédent livre où j’ai eu l’impression que l’auteur nous invitait à vivre le monde réel hors de notre cage mentale et à bien vivre dans un monde contrôlant notre mental. De quelle façon allez-vous vivre votre vie ? L’auteur vous dévoile son refuge poétique pour garder notre authenticité.

Je vous montre donc les poésies qui m’ont fortement fait vibrer. Et je vous invite également à voir d’autres des poésies qui m’ont marqué si vous décidez de vous procurer le livre : 13, 14, 55, 56, 59, 61, 63, 74, 80, 87, 91, 97, 102, 124, 125, 139, 143, 147, 155, 161. A la fin de ce livre vous pouvez y retrouver les 20 citations populaires de son livre « Du Silence à l’Essence des Mots ».

La vie avec ses hauts et bas

Actuellement je trouve que ma vie est très rythmée. Alors pour ne pas trop cogiter j’essaye de toujours mettre des couleurs dans ma vie. J’ai l’impression de jongler sans cesse avec l’ombre et la lumière et cela m’est parfois épuisant. Mais c’est vrai que par expérience, ces côtés désagréables sont des atouts pour révéler mes potentiels. Dans l’ombre, j’y vois maintenant une certaine beauté qui m’apaise aussi, me rendant forte et meilleure.

Je t’aime !

Êtes-vous une personne qui dit facilement « Je t’aime » ? Pour ma part je suis une personne qui montre régulièrement mon amour à tous mes proches par des mots et des gestes. Je n’ai pas de soucis à exprimer ce que je ressens vraiment. C’est donc mon langage d’amour et ma façon de montrer ma gratitude à les connaître. C’est vraiment comme dit le poème, c’est une façon de dire que la personne existe à l’intérieur de moi et que je l’accepte dans mon cercle intime.
Le deuxième poème m’a fait penser à une belle histoire d’amour que l’on m’a raconté. Pour moi l’aventure à deux a toujours été une rencontre vers soi pour mieux aimer l’autre dans son entièreté et non d’avoir l’impression de vivre à côté de son partenaire de vie sans pouvoir le rejoindre.

Comment exister dans ce monde ?

Je porte en moi les 5 blessures de l’âme mais beaucoup l’abandon et la trahison alors j’ai toujours su qu’il me faudra me donner la priorité en me donnant beaucoup d’amour. Je suis heureuse d’avoir préserver mon âme d’enfant malgré les épreuves que j’ai traversées dans ma vie.

La force de l’être

On m’a demandé comment je fais pour résister suite à ce que j’ai traversé ces dernières années ? Comment je fais pour tenir le coup ? Dans ces moments-là j’ai toujours une pensée pour mon père, pour sa capacité résilient. Alors je réponds tout simplement, je tiens cela de mon père, lui qui a connu l’horreur de la guerre, il a vu que « l’homme est un loup pour l’homme » alors il a appris à ne pas succomber à la peur ni à la haine de son prochain. J’ai été témoin de sa véritable force de l’être au-delà de ses défauts.

La conscience collective : la société

Beaucoup voit ma positivité dérangeante et il m’arrive entendre de leur part de façon négative « On ne vit pas dans le monde des Bisounours » ! Et bien sûr ils ne me connaissent pas alors une émotion désagréable me traverse en un cours instant. Eh bien heureusement qu’il y a les compliments de mes amis qui me touchent beaucoup en me disant que je n’ai pas changé après tant d’années malgré toutes les embûches de la vie. Si, bien sûr j’ai changé mais en mieux car j’ai su me mettre des limites et dire stop ou non. Je suis contente d’avoir été fidèle à moi-même dans leur cœurs. Ils ont toujours su m’apprécier à ma juste valeur. Mais si je peux aussi apporter le sourire dans les cœur des gens, à des inconnus par exemple que je croise dans la rue et j’ai eu la chance d’avoir eu les témoignages de « ces inconnus » (éboueur, chauffeur de bus, voisine… etc) que par mon sourire qu’ils ont reçus, cela leur faisait du bien !

Dans tous les cas, je reste authentique quoiqu’il arrive dans ce monde car je rêve d’un monde meilleur (de bisounours, pourquoi pas !) pour nos générations futures. Je transmets mes valeurs à mes filles et c’est à elles de choisir d’y adhérer ou pas. Je les guide du mieux que je peux en tant que parent. Tout ce qui compte pour moi c’est qu’elles se responsabilisent (c’est-à-dire de ne pas rejeter la faute sur les autres) et arrivent à rester authentique, fidèle à soi-même. C’est de se demander ce qu’elles veulent vraiment au lieu de répondre aux attentes des autres en permanence en se cachant derrière un masque.

Changer toi et le monde changera !

C’est tellement vrai. Le monde est le réel de notre miroir intérieur. C’est pourquoi si on souhaite attirer les bonnes personnes qui nous conviennent, il faudra nous remettre en question. (Tiens cela m’a fait penser au Podcast de Stéphanie Dordain que j’avais écouté et qui est très intéressant !) Alors ce changement que nous voulons opérer à l’intérieur de nous-même ne se fera pas en un seul jour alors n’oublions pas que le temps est notre allié ! Chaque chose en son temps !

Laissez-vous imprégner par la magie des mots !

Quels sont vos préférés ?

J’espère que cela vous a donné envie de découvrir davantage de ces poésies. Pour ma part, l’univers mental de John Joos me fait totalement vibrer, cela me fait me sentir bien parce qu’il a su mettre des mots dans mes émotions qui étaient restées floues ou incompréhensibles, je ne saurais mieux les décrire qu’à travers ses poésies. Alors j’ai le cœur apaisé avec mon intérieur habité par de jolis mots, des mots puissants, fragiles et plein d’amour et d’espoir !

Laisser un commentaire