S'aimer

Être le capitaine de sa vie

La vie est une aventure

J’aime vraiment beaucoup ce mot « capitaine », être le capitaine de sa vie, de son navire ! Je l’avais expliqué dans ma page d’accueil mon cheminement et les raisons pour lesquelles j’ai créé ce site « les Trésors de la Vie ». La vie est une aventure merveilleuse : naviguer et découvrir des cartes de trésors et des pépites de bonheur avec comme trame de fond de s’aimer soi-même pleinement pour être fier·e de son Histoire Personnelle.

J’ai mentionné également mes trois principales lignes directives, celles qui sont les fondements de ma personnalité et qui m’ont permis de rester positive et pour surmonter les difficultés : garder son âme d’enfant, garder son sourire et cultiver la gratitude. Je n’avais pas écrit d’article sur « être le capitaine de sa vie » parce que je me sentais encore hésitante, j’étais dans l’observation, j’étais en train d’expérimenter ma façon d’être et de naviguer sur mon navire, notamment en lisant les articles sur le site de Mathieu Vénisse penser-et-agir.fr. Ceux qui me connaissent savent combien j’aime agir. Pour moi c’est la clé de la vie : en résumé il faut se bouger le cul et se fixer des objectifs pour se sentir bien.

J’ai compris pendant le confinement l’importance d’être le capitaine de son navire, plus que jamais ! Je savais ce que je voulais, ce que je voulais vivre dans ma vie ! Je ne voyais pas du tout les projets de vie de Nounours alors comment pourrait-il s’engager réellement dans des projets de couple si individuellement il avait du mal à se fixer des objectifs et de s’y tenir ? C’est pourquoi petit à petit ces derniers mois un sentiment d’insécurité s’est installé en moi, traînant ainsi mon mal être jusqu’à l’épuisement émotionnel.

Les projets en commun, c’est vital !

L’été dernier, j’ai cru que Nounours avait compris ce que j’attendais de lui et il semblait être prêt à s’engager et il était confiant. Mais très vite j’ai été désenchantée, je l’excusais en mettant la faute sur le fait qu’il était très occupé par ses engagements associatifs et de son manque de temps. Pour sa part, il rejetait la faute sur mes émotions négatives qui sont nocives pour s’engager… Je le voyais vivre seul dans son coin tel un co-locataire ou un étudiant. Deux histoires personnelles qui cohabitent ensemble mais sans de projets de vie commun pour construire réellement quelque chose ensemble !

J’ai réalisé que dans un couple, les projets en commun sont très importants sans quoi le couple ne dure pas. Nos projets d’avenir ne s’accordaient pas du tout, nous avons beau nous aimer, sans projet ensemble, notre vie à deux n’avait que peu de sens si ce n’est l’envie d’être avec quelqu’un face à la peur de vivre seul.

Il n’y a rien de plus beau que les rêves de l’autre entrant en harmonie avec les vôtres, que vos aspirations s’accordent sans pour autant mettre de côté la personne que vous êtes, que vous ayez cette envie de les partager avec l’autre. C’est si beau de partager les petits et grands rêves main dans main avec son amour.

Être acteur de sa vie

Suite à cette déception, j’ai décidé de mettre toute mon attention sur la relation que j’avais avec moi-même et à commencer à planifier mes rêves. Je mérite le bonheur alors j’ai décidé de vivre pour moi sans me soucier de Nounours, je ne voulais pas être restreinte par, ni me soucier de sa façon de se laisser porter par les vagues. Les choses sont allées très vite depuis la rentrée de septembre dernier, j’étais tellement motivée que je m’étais inscrite à pas mal d’activités individuelles que je voulais faire depuis longtemps. Je m’étais fixé de nouveaux objectifs, je souhaitais me consacrer pleinement à mes nouveaux amis !

Je redécouvrais les joies de l’amitié et cela a eu un grand impact dans mon quotidien, notamment avec la rencontre de mon âme-soeur avec qui je passais beaucoup de temps, je suivais mes envies tout simplement ! Je me sentais revivre et j’oubliais la charge mentale qui m’étouffait chez moi. C’est pourquoi je n’avais pas hésité à profiter au maximum. C’était devenu vital pour moi voire viscéral !

L’amour ne suffit pas

J’ai pensé un moment que Nounours et moi pourrions continuer notre histoire, mais chacun chez soi. Je voulais que Nounours soit un bon capitaine, qu’il se construise… L’occasion s’est présentée lorsque Nounours a trouvé du travail dans une autre ville, cela nous a fait beaucoup de bien cette distance. Il a commencé à se réaliser et à avoir de nouvelles habitudes. Mais le confinement du 16 mars nous a contraint à ce qu’il revienne dans son foyer. Et là plus rien ne marchait. Le confinement a eu raison de notre couple et a mis un terme aux aventures de Nounours et Princesse Petit Pois ! Je ne supportais plus notre quotidien, tout était étouffant, oppressant tel un fardeau trop lourd à porter.

Un de mes meilleurs amis m’a dit que peut-être était-ce que je n’aimais pas assez Nounours ? J’ai réalisé que là n’est pas la question, l’amour ne suffit pas ! Lui et moi nous donnions tout notre amour, mais cela ne nous permettait pas d’avancer. Si l’autre est un peu perdu et n’a pas cete structuration solide en tant qu’individu, il ne pourra jamais me rendre heureuse ! Je ne le voyais pas progresser sur ce point, alors pourquoi dépenser mon énergie ? Autant interrompre là notre histoire.

Ce sont les projets de couple qui font durer le couple et pas seulement l’amour. Le couple a besoin de grandir aussi pas seulement individuellement. Il est donc très important avant de s’engager dans un couple, de s’accomplir soi-même, de s’aimer pleinement et d’avoir des objectifs propres à soi.

Pour conclure…

Tout est devenu plus simple et plus clair, une évidence, comme ces deux phrases du poème « Invictus » :

Je suis le maître de mon destin.
Je suis le capitaine de mon âme !

Grâce à mon expérience fusionnelle avec mon âme-sœur, j’ai réalisé qu’il est important d’être en harmonie avec son mental pour pouvoir agir, comprendre, apprendre de la vie, c’est important pour avancer mais il faut aussi écouter son âme, cette partie de nous si secrète et intime, essentiel à notre désir d’être ! Notre âme est notre souffle de vie !

Alors lorsque j’écoute réellement mon âme (mon cœur), les choses qui me font vibrer, je sais ce que je veux au fond de moi, vers quoi j’aspire, je sais que je ressens tout le bonheur que je peux avoir. Alors pour l’obtenir, il faut AGIR et décider en pleine conscience !

Il suffit de suivre sa boussole qui n’est autre que son âme, son cœur. J’ai décidé d’être le capitaine de mon âme car il est important d’être fidèle à ce que je suis avec mes valeurs personnelles.
Ma volonté est de vivre pour moi et mes filles en attendant de pouvoir croiser mon prince charmant avec qui je vivrai intensément le véritable amour !

“Et ne pas, quand viendrait la vieillesse, découvrir que je n’avais pas vécu”

Film « Le cercle des poèmes disparus » (1989)

Je m’en allais dans les bois
Parce que je voulais vivre sans hâte
Vivre, intensément,
Et sucer toute la moelle de la vie
Mettre en déroute tout ce qui n’était pas la vie
Pour ne pas découvrir, à l’heure de ma mort
Que je n’avais pas vécu

Poème du livre « Le Cercle des Poètes disparus » de N. H. Kleinbaum

A retenir

  • Votre cap : c’est votre objectif de vie principal, ce à quoi vous voulez arriver.
  • Votre boussole : identifier vos valeurs personnelles, elle va vous aider à maintenir votre cap.
  • Votre destination : agissez par petites actions (soyez motivé·e ! À bas la proscratinisation !)
  • Orientez vos voiles : avoir un état d’esprit positif et soyez attentif autour de vous pour vivre des synchronicités.
  • Vous êtes Capitaine : prenez le contrôle et la responsabilité de votre vie. Vous connaissez vos forces et faiblesses. Sortez de votre zone de confort !
  • Votre bel équipage : entourez-vous de bonnes personnes (au moins 5 celles qui comptent sur les doigts de la main) et fuyez les personnes toxiques.
  • Garder le sourire ! Et vivez l’instant présent !

Et vous ? Où en êtes-vous de votre parcours ? Êtes vous le capitaine de votre vie ou vous la subissez ? N’oubliez pas que votre vie est une grande aventure, à vous de décider comment vous souhaitez vivre votre vie.

Gratitudes

  • Merci à mon frère et à ma sœur ne m’avoir fait comprendre ce que je suis avec mes principes.
  • Merci à mon amie épistolaire de toujours me rappeler que mes décisions sont toujours bonnes car j’agis pour mon bien !
  • Merci à mon ami « chéri » de m’encourager à vivre pour moi et d’être mon filet de sécurité.
  • Merci à mon âme-soeur d’avoir révélé mon potentiel d’amour que j’avais enfoui en moi depuis mon enfance. J’ai senti au fond de mon être, toute la beauté de cet Amour en moi que je pouvais avoir mais aussi donner à l’être-aimé et en faire retombée en une pluie d’amour ! C’est si beau.
  • Merci Nounours d’être notre Nounours après la rupture.
  • Merci à tous mes amis qui se comptent sur mes doigts de la main.

Merci à vous tous de vos mots sincères et bienveillants.


Pour aller plus loin…

Livre « C’est décidé je change de vie »

Lorsque j’ai su que Mathieu Vénisse allait publier son premier livre, je n’ai pas hésité à me le procurer. J’avais besoin de ce livre pour me rappeler comment être un bon capitaine pour mon navire ! Vous y trouverez des conseils clés qui sont très bien expliqués à mon sens, et des exercices. J’aime beaucoup l’objectif et le ton du livre pour se motiver. Il suffit de penser que notre vie est comme un jeu, nous pouvons créer notre réalité, imaginer notre Trésor et dessiner la carte pour le trouver ! L’auteur vous invite à être l’architecte de votre vie ! (J’ai trouvé que c’est bien dit et beau le mot « architecte »). Ce livre me parle beaucoup, raisonne fortement en moi avec des mots percutants !

C’est un livre que je vous recommande vivement si vous ne savez vraiment plus quelle direction prendre dans votre vie !

D’ailleurs je vais relire ce livre car c’est vraiment un super guide qui me rappelle combien qu’une fois que vous êtes capitaine de votre navire, tout devient possible !

Ô Capitaine, Mon Capitaine

Le cercle des poètes disparus est un film magnifique qui parle de penser par soi-même, de décider de ses rêves, de comment vivre votre vie !

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires

    Voir les commentaires
  • Nounours

    Merci Princesse Petit Pois pour cet article !

    Tes illustrations sont trop chou le bateau que tu dessines a tout d’un endroit très chaleureux !
    J’aime beaucoup le Cercle des poètes disparus, et je trouve la vidéo d’extraits très bien choisie.
    L’amour et les passions sont-ils des vents chaleureux qui gonflent nos voiles ? 🙂

    J’espère que ce chouette article fera du bien au plus de monde possible !

    • Princesse Petit Pois

      Merci Nounours. Le film est très inspirant et j’espère que tu trouveras sur ton chemin des flocons d’amour pour bâtir ton nouveau toi !