Films, dramas, séries,  Trésors à partager 💖

Move to Heaven (2021)

[KO-Drama] « Move to Heaven » (2021) – 10 épisodes – Netflix

Je tenais absolument à donner mon avis sur ce drama qui m’a touché en plein cœur. Chaque épisode est une pépite de bonheur, et ces pépites sont chacune remplies de messages très touchants, riches en émotions. J’ai toujours été sensible à l’histoire personnelle des gens et au sens qu’ils donnent à leur vie. Ici cela mettait en avant l’histoire personnelle des défunts et les personnes endeuillées qui sont aussi les protagonistes du drama. Par la même occasion cela m’a fait découvrir le métier de nettoyeur post-traumatique que je ne connaissais pas du tout : ils nettoient la maison du défunt. J’ai trouvé ce métier honorable car cela permet de soulager les personnes endeuillées pour les aider à bien vivre leur deuil.

« Move to Heaven » (Aller au Paradis) est le nom d’une entreprise familiale spécialisée dans le nettoyage de logement après un décès et de trier les effets personnels importants à remettre à la famille. Cette société est tenue par Han Jeong-Woo le père et Han Geu-Ru le fils. Le fils est un jeune homme pas comme les autres puisqu’il est autiste, il a le trouble du syndrome d’Asperger. Suite à la mort soudaine du père, Geu Ru a été mis sous la tutelle de son oncle Cho Sang-Gu, un homme fraîchement sorti de prison qui accepte ce rôle de tuteur guidé par de mauvaises intentions. Il est toutefois en période d’essai et doit seconder Geu-Ru dans l’entreprise familiale. C’est ainsi qu’à travers leur petites missions que Sang-Gu va découvrir l’essence véritable de « Move to Heaven » mais sans le savoir cela va le transformer.

La société « Move to Heaven » n’est pas une entreprise de nettoyage comme les autres car ils ne se contentent pas de nettoyer et de jeter les affaires. C’est là que j’ai découvert toute la dimension humaine de ce drama. Je vous explique donc les raisons qui m’ont fait que j’ai été conquise !

En plus j’ai eu l’agréable surprise de voir trois acteurs que j’apprécie beaucoup réunis dans le même drama ! Je vous invite à regarder les dramas qui m’ont fait aimer ces acteurs. Je n’avais pas reconnu de suite l’acteur Lee Je-Hoon, son jeu d’acteur est encore meilleur dans « Move to Heaven ».

Acteur Lee Moon Shik
  • Film « Daddy Fly Daddy » (2006)
  • Drama « Iljimae » (2008)
Dans le rôle de Park Ju-Taek,
collecte et tri des déchets
Acteur Ji Jin-Hee

Drama « Dong Yi » (2010)

Dans le rôle de Han Jeong-Woo, le père
Acteur Lee Je-Hoon

Drama « Signal » (2016)

Dans le rôle de Cho Sang-Gu, l’oncle

Geu-Ru, l’effet miroir

Tout d’abord, j’ai été touchée par ce personnage Geu-Ru, il m’a fait immédiatement pensé à Forrest Gump, ce côté authentique, honnête et sincère. Geu-Ru est un autiste doué car il a cette capacité de tout mémoriser, une aptitude utile pour résoudre des énigmes liées à son travail.

Il fait l’objet de bien des moqueries du fait de sa différence. Mais il n’est pas seul, son père l’a toujours défendu et protégé. Il a pour meilleure amie Yoon Na-Moo qui traîne beaucoup chez lui alors que sa mère n’apprécie pas Geu-Ru à cause de son handicap. Elle le défend bec et ongles et jusqu’à épier les faits et gestes de l’oncle pour jauger s’il agit en bon tuteur ou pas. D’ailleurs j’ai aimé lorsque Na-Moo explique à Sang-Gu que Geu-Ru n’est pas bête avec colère : « Il n’est pas bête, il est différent ! Sa différence peut le mettre en danger, il est trop gentil, innocent, sincère ».

Il y a pas mal de dialogues qui sont percutants et qui nous donnent à réfléchir, en tout cas nous voyons que cela ébranle toujours Sang-Gu. Je voyais clairement que l’authenticité et l’honnêteté de Geu-Ru a un impact sur la façon dont Sang-Gu perçoit le monde et lui-même. Par exemple j’ai beaucoup aimé leur échange suite à leur mission où le défunt était un homosexuel. Geu-Ru a été perturbé car deux belles personnes qui s’aiment, il ne comprenait pas pourquoi les parents n’acceptaient pas leur amour.

Geu-Ru : C’est triste d’empêcher les gens de s’aimer, qu’est-ce qu’il y a de honteux dans l’amour ?

Sang-Gu : C’est comme ça les parents s’inquiètent toujours de leurs enfants surtout ceux qui sortent de l’ordinaire. Un peu comme toi. Je suis sur qu’il est inquiet.

Geu-Ru : Mon père n’a jamais honte de moi. Je le sais car quoiqu’il arrive il m’a toujours défendu.

La personnalité de Geu-Ru authentique et sincère met en lumière le fléau de la société actuelle. Cette société à l’image des individus qui la compose maltraite et rejette les personnes qui ne leur ressemblent pas et ne pensent pas comme eux. C’est pourquoi il est important de prendre soin à notre propre échelle, dans notre propre foyer d’accepter et de protéger les personnes que nous aimons. J’ai trouvé que Geu-Ru agissait en effet miroir sur Sang-Gu qui lui rappelait ses blessures du passé et son manque d’estime de soi. C’est pourquoi leur rencontre a totalement du sens. Tous deux sont sur un chemin de cicatrisation intérieure

Un beau chemin de cicatrisation intérieure

Geu-Ru et Sang-Gu vivent différemment leur processus de deuil. Geu-Ru n’est pas prêt à faire ses adieux à son père et garde précieusement l’urne des cendres près de lui. Quant à Sang-Gu, il y a beaucoup de mystères qui planent autour de son passé et nous ignorons les raisons pour lesquelles il a fait de la prison ou encore celles pour lesquelles il a tant de rancœur envers son frère décédé. Mais tout va s’éclairer au fil des épisodes comme si les pièces du puzzle se rassemblaient car l’histoire personnelle des défunts agit en résilience sur leur propre vie.

Tous deux doivent apprendre à se connaître, apprendre à s’ouvrir à l’autre, à aimer de nouveau en soi donnant de l’espace dans la vie de l’autre. C’est pour moi une belle histoire de cicatrisation intérieure, de se guérir d’une perte et d’apprendre à vivre avec. C’est aussi une belle histoire d’amitié et d’amour que forme ce joli trio avec la fougueuse Yoon Na-Moo la meilleure amie de Geu-Ru qui passe pratiquement ses journées chez eux car son rêve est d’être une employée de « Move to Heaven ».

Na-Moo, Sang-Gu, Geu-Ru et Jeong-Woo

J’aime l’authenticité de leur personnalité, ils sont amusants et attachants. Par exemple lorsque Geu-Ru prévient Sang-Gu qu’il va faire une retenue de sa paie car il ne veut pas travailler et qu’après Sang-Gu change d’avis au cours de la journée et qu’après ça Geu-Ru le fait savoir qu’il va lui payer que 32% du salaire, les réactions de l’un et l’autre sont amusantes.
Au fil des épisodes, ils apprennent à s’apprécier, voire à s’aimer, même si Sang-Gu ne se l’avouera pas. Il y a de ses petits gestes au quotidien qui ne mentent pas et qui prouvent combien l’amour est bien présent. Ils apprennent à prendre soin l’un et de l’autre. Par exemple c’est Geu-Ru qui nettoie les plaies de Sang-Gu car conscient des conséquences d’une plaie infectée qui peut entraîné la mort. Bien sûr Sang-Gu rejette Geu-Ru en lui disant qu’une fois mort, il n’a pas de parents pour venir le pleurer donc il fait allusion que ce n’est pas nécessaire de le soigner…

Sans le savoir, Sang-Gu va se transformer, il ne sera plus le même homme. Il va vouloir être aimé et aimer. Il va y avoir des moments où il tourne le dos à son neveu par peur d’aimer et de le blesser. Il pensait bien faire pour ne pas le mettre en danger à cause de ses dettes. C’est un drama qui nous invite à se dire que nous méritons tous l’amour et d’être heureux. J’ai été touchée par l’histoire personnelle de Joong-Woo, de sa rencontre de son épouse puis de la venue de Geu-Ru et aussi du lien qu’il avait avec Sang-Gu. C’est une belle histoire de réconciliation et de cicatrisation des blessures du passé. Une fois apaisés de leurs blessures, ils réalisent qu’un lien fort est déjà en train de se tisser.

La boite jaune : l’âme du défunt

Le drama est rythmé par les missions de nettoyage. Il y a là tout un petit rituel très solennel avant de procéder au dernier déménagement du défunt. J’ai trouvé cela touchant car il cite le nom du défunt, la date du décès. Cela dénote l’importance de dire les noms de ces personnes, c’est confirmer leur existence dans cette vie-ci.

Puis nous rentrons dans l’intimité du défunt, nous voyons Geu-Ru trier les affaires et les placent avec soin dans la boîte jaune « Move to Heaven ». Cette boîte contient donc les objets précieux qui reflètent la personnalité du défunt. En contemplant ces objets, il essaye de deviner les dernières pensées du défunt et de transmettre leur dernière volonté à la famille ou aux personnes concernées. Souvent ces messages sont libérateur car ils apportent un apaisement et une sérénité aux personnes endeuillées.

La démarche particulière de Move to Heaven est une ode à l’amour car il nous révèle la beauté ou intention cachée de l’âme du défunt. C’est touchant sans tomber dans le mélodrame. La boîte jaune est importante, il y a de ces objets qui peuvent réconcilier des personnes, où seule la personne sait la valeur de tel ou tel objet. Chaque objet a aussi une histoire, un lien éternel avec la personne que l’on aime car ils peuvent avoir une grande valeur sentimentale, tel un trésor.

Je me suis mise à imaginer quels sont les objets qui seraient mis dans ma boite ? Toute notre vie peut-elle donc tenir dans une boite ? Dans tous les cas, j’ai toujours exprimé mon amour et mon affection aux personnes qui me sont chères dès que j’en ai envie. Des mois ont passé, et le jour arrivera où Geu-Ru devra aussi ranger les affaires de son père dans une petite boîte. C’est donc une étape importante et très personnelle dans le processus de deuil à ne pas négliger mais à honorer.

Cette petite boîte montre que nous sommes tous égaux face la mort à travers les défunts, qu’importe notre statut social (médecin, étudiant, ouvrier) et notre âge (jeune, personnes âgées) et la façon dont nous mourons, de mort naturelle ou assassinée, nous avons tous droit à cette boîte jaune. Alors n’est-t-il pas mieux de commencer à chérir notre vie et à ne pas vivre confiné et prisonnière de notre boite de mentale (de peurs et de croyances limitantes) car l’heure de notre mort n’est pas arrivée pour être dans une vraie boite, le cercueil. Vivons, aimons et profitons de la vie sans regret !

Les Trésors de la vie

À travers les histoires personnelles des défunts, j’ai découvert une vie faite de sens en découvrant la façon dont ils ont su exprimer leur amour. Même le père de Geu-Ru a gardé des petits rituels pour ne pas oublier son frère Song-Gu qu’il n’a pas retrouvé depuis tant d’années. Ce sont ces petites marques d’amour qui traversent le temps et qui deviennent mémorables. C’est le cas de la mort de ce couple de personnes âgées. Ils m’ont profondément touchée. Je pense que c’est l’image de les voir, allongés morts, avec un gros plan de leur mains, se tenant main dans la main. J’ai trouvé cela magnifique. La beauté simple de l’amour. Cela donne envie de partager et de raconter leur vies et de ne pas garder pour soi ses vies de ses hommes et ses femmes qui nous touchent.

Pour moi, c’était la plus remarquable des énigmes que devait résoudre Geu-Ru. Au funérarium, c’était triste car personne n’est venu prier leur mort, il n’y avait pas de fleurs de deuil. Mais Geu-Ru a apporté les plantes qui se trouvaient dans les serres des défunts. Il a ainsi agrémenté l’autel tout en énonçant le langage des fleurs, telle une avalanche de déclarations d’amour du vieil homme pour sa femme. Nous réalisons que depuis toutes ses années le vieil homme a utilisé le langage d’amour des fleurs pour accompagner sa femme dans sa maladie. L’amour se cultive toute une vie envers la personne avec qui l’on a choisi de partager sa vie. J’ai trouvé cela très beau.

Le papillon, symbole de mort et de renaissance !

épisode 10 (fin)

C’est un drama qui m’a profondément émue au plus profond de mon cœur et âme. C’est un drama qui se regarde facilement avec le cœur serein. Je n’ai trouvé aucun défaut à ce drama. Le ton est juste et rempli de trésors, chaque scène, chaque émotion, chaque larme que j’ai versée, tout avait du sens comme si je voyais se rassembler un grand puzzle de la vie ! Cela nous donne envie de vivre pleinement, la vie est précieuse, notre vie est précieuse ! Je voyais à travers les histoires des personnes la beauté de leur vie personnelle et leur âme qui continue à vivre à travers leurs trésors dans leur petite boîte jaune. La vie doit être faite de sens et de petit rituel, c’est important.

Le dernier épisode a été pour moi la plus belle des surprises car un papillon s’est manifesté (J’ai parlé ici mon rapport avec le papillon) ! Dès que j’ai vu ce papillon voler autour de cette jeune fille puis se poser sur la tête de la jeune fille, j’ai eu l’impression de me voir en tant que Princesse Papillon. Cette fin est donc parfaite pour moi car je n’aurais pas imaginé meilleure fin et message final face à la demande de cette jeune fille qui montre que la vie et la mort sont complémentaires, elle les célèbre et accueille avec le sourire. Il est clair qu’avec ce drama, j’ai eu l’impression d’avoir des messages qui me soient adressés de façon personnelle face à ce que je suis en train de traverser. Et cela m’a confirmé de ce que je voudrais vivre dans ma vie : aimer plus et devenir ce que je suis de mieux en gardant mon sourire !

Et vous ? L’avez-vous visionné ce drama ? Qu’en avez-vous pensé ?


Pour aller plus loin

L’esprit du film m’a fait penser aux romans d’Ito OGAWA, une vie faite de sens où chaque instant est un trésor à chérir que je vous invite à les lire :

4 commentaires

  • Haide

    J’aime toujours beaucoup lire tes articles. C’est pourquoi j’ai toujours envie de laisser un commentaire. Cela donne toujours envier d’aller voir ou lire. J’aime cette façon que tu as de partager tes lectures ou tes visionnages. Tu as cette façon très sensible de le faire. On voit que cela te touche, on voit ce qui t’a touché, on te ressent à travers chaque mot. On ressent tes émotions, elles sont là, dans une jolie simplicité. On ressent aussi comment tout se lie au sein de ton univers. Avec ces papillons par exemple qui apparaissent ici et là. Tout prend un sens bien particulier et je trouve cela toujours très touchant car c’est très simple. Je crois parce que c’est tout simplement toi. Bien-sur c’est aussi parce que je connais mais pas seulement car la lecture de tes articles m’a toujours fait ressentir cela.
    C’est vrai, avec ce papillon sur la tête, cela fait vraiment penser à Princesse Papillon.

        • Princesse Petit Pois

          Exact hors du coeur ça n’a pas de sens. Le sens, c’est important dans ma vie, c’est ma façon de me connecter avec les autres et avec la vie. Le coeur est puissant : il va te nourrir, te guérir, te soutenir et t’unir au monde intérieur/extérieur car c’est une voie vers l’amour de soi et vers une meilleure connaissance de soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.